Hôpital Pierre Paul Riquet, 1 place du Dr Joseph Baylac 31300 Toulouse
07.58.71.24.68
drepa31association@gmail.com

Agrément ARS de DREPA 31

Vous ne serez plus seul(e) à lutter contre la drépanocytose

Agrément ARS de DREPA 31

Madame, Monsieur,
Cher.e.s patient.e.s
Cher.e.s adhérent.e.s
Vous le savez, nous luttons tous dans le même but : trouver des solutions à la souffrance de la maladie, et aussi à l’isolement de certains d’entre nous.

Grâce à votre participation à nos différentes activités, de votre adhésion et de vos dons, l’association a pu prospérer et aujourd’hui, nous avons l’honneur de vous annoncer l’obtention de l’Agrément, délivré par l’Agence Régionale de Santé Occitanie.

Désormais, l’association DREPA 31 pourra vous représenter à juste titre, auprès des institutions hospitalières.

Ensemble, avec nos médecins référents, nos institutions de santé et administratives, avec le concours de chacun, nous souhaitons que cet agrément apporte à l’association un nouveau souffle dans nos actions, et que l’œuvre commune de nos équipes, pour le bien de nos patients, réussisse.

Recevez, Madame, Monsieur, l’expression de notre respectueuse salutation.

Cordialement

Mme Solange Deloubes
Présidente de Drépa 31

facebook Drepa31Instagram Drépa31Twitter Drépa31Linkedin Drépa31


Une réponse

  1. Diallo dit :

    Sûr, l’agrément est la reconnaissance du sérieux d’une association de malades dans ses actions de lutte contre la maladie.

    Mais cette reconnaissance a une exigence, celle de continuer à faire davantage preuve d’engagement, de sérieux.

    La raison est que l’association est devenue éligible pour représenter les malades drépanocytaires ou non et leurs proches aux conseils des établissements de santé.
    Il ne s’agit donc pas d’aller faire de la figuration, mais de défendre avec efficacité aussi bien les dossiers concernant sa maladie que d’autres maladies

    Cela n’est possible que si les membres s’impliquent de manière conséquente dans les différentes actions de l’association.

    Bravo donc, mais surtout bonne continuation.
    Ousmane Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *