La susceptibilité accrue aux infections !!!

La susceptibilité accrue aux infections

Ce article parle de La susceptibilité accrue aux infections liée à la drépanocytose, pour plus de renseignement nous vous recommandons de cliquer sur !!!

La susceptibilité accrue aux infections,

Les enfants (parfois même dès l’âge de trois mois), et dans une moindre mesure les adultes,

sont très sensibles aux infections bactériennes qui peuvent se développer de manière

fulgurante et doivent donc être traitées rapidement. Les personnes sont plus spécialement

sensibles aux pneumonies (infections des poumons), à la grippe, mais aussi aux hépatites

(infections du foie), aux méningites (infections de l’enveloppe du cerveau), aux infections

urinaires et aux septicémies (infections graves généralisées).

Les infections des os (ostéomyélites) sont aussi fréquentes. Elles se traduisent par une

fièvre élevée et des douleurs violentes dans un ou des segments osseux. L’enfant ne peut

plus bouger la partie malade. A son début, l’ostéomyélite est difficile à distinguer des crises

osseuses vaso-occlusives (elle en est d’ailleurs une conséquence, l’os étant fragilisé). Les

bactéries responsables de l’ostéomyélite sont le plus souvent des staphylocoques dorés ou

des salmonelles.

En outre, les infections provoquent des complications propres à la drépanocytose : aggravation

brutale de l’anémie (voir le paragraphe sur les crises aplasiques), augmentation du

risque de crises vaso-occlusives, et augmentation du risque d’occlusion des vaisseaux en

général… Le risque d’infection est donc une conséquence très sévère de la drépanocytose,

cela reste une cause de mortalité dans l’enfance.

Le risque d’infection est maximal chez les enfants de moins de cinq ans, mais il perdure

toute la vie. Heureusement, les traitements préventifs permettent généralement d’éviter les

infections graves. Chez l’enfant, il est très important de prévenir les sources de bactéries

(foyers infectieux) chroniques (au niveau des dents, des amygdales, des os, de la vésicule

biliaire…) en s’assurant d’une bonne hygiène (brossage de dents suffisant par exemple), de

maintenir à jour leurs vaccinations, et de s’assurer qu’ils prennent l’antibiotique qui leur est

prescrit (pénicilline) tous les jours, sans oubli (voir le chapitre « Existe-t-il un traitement

pour cette pathologie ? »).

La Drépanocytose

Encyclopédie Orphanet Grand Public Maladies Rares Info Services 01 56 53 81 36

www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/Drepanocytose-FRfrPub125v01.pdf | Mars 2011

mai 27, 2018

    • Bonjour VICTOR,
      Vous etes sur toulouse ?
      Nous organisons regulierement des groupes de parole pour les patients avec des themes adptés aux problemes du quotidient.
      Venez à cet évenement le samedi 9 fevrier 2019 à l’hopital pierre paul riquet (hopital purpan de toulouse) de 14h à 17h30.

      Cordialement
      CM DREPA 31

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *